#33303
AndranerosAndraneros
Modérateur

La description de vos désagréments me fait penser à ce que je pouvais ressentir quand je vivais mes orgasmes en mode poussée, apnée et tension extrême. Est-ce ainsi que vous vivez vos orgasmes ? Je ne peux tirer aucune conclusion sur ce point de ce que vous nous dites dans votre présentation :

Dernièrement, en l’espace de quinze jours, je suis passé d’une durée maximale d’orgasme de 2 minutes (déjà appréciable), à 5 minutes en continue, puis à 10 minutes 

Si vous vivez vos orgasmes dans une certaine tension, le corps plus ou moins crispé sous l’effet de votre plaisir, même si votre tension n’est pas extrême, vous pouvez considérer que ce que vous ressentez après-coup est bien la conséquence de vos sessions. Dans ce cas votre soulagement viendra de votre vigilance à rester le plus détendu possible quand montent vos orgasmes.

Bon cheminement @prostacool.