#33371
bzobzo
Participant

j’ai compris que personnellement je n’ai pas une prostate très active, c’est même dirais-je une grosse feignasse

n’en sois pas aussi sûre, ta prostate est peut-être beaucoup plus présente que tu crois, dans ton quotidien

Mais par contre, j’ai découvert progressivement, et de plus en plus chaque jour depuis, tout le potentiel sexuel de mon vaginus

moi aussi , je vis cela, c’est un petit miracle dans la chair,
cependant cet anus-pussy, il est irrigué par les vibrations de la prostate,
sans elles, elle ne prendrait pas vie

A tel point qu’aujourd’hui, je me reconnais totalement dans tes derniers messages, où tu exprimes toute cette capacité phénoménale à la jouissance.

superbe, n’est-ce pas
le plaisir au féminin a cette capacité de mûrissement, d’épanouissement, d’enrichissement,
c’est comme un verger sexuel en nous que nous cultivons
et dont nous cueillons les fruits

Au sens qu’aujourd’hui je suis pénétrée vraiment comme une femme est pénétrée dans son vagin ou dans son anus, je sens l’organe mâle fouailler mon intérieur, avec douceur, et chaque micro-mouvement est pour moi d’un plaisir infini…Je ressens également des orgasmes de plus en plus fort, et j’ai découvert une zone de plaisir au fond de mon vaginus, que je ne sais nommer, qui est comme une paroi d’amour, très réactive, en même temps assez vaste, que je parcours en guidant le sexe masculin en moi comme on évoluerait sur la carte du tendre…

tout cela, je le vis aussi
mais encore une fois, c’est grâce à la prostate que c’est possible,
enfin c’est ma conviction
basée sur le fait qu’après une première année effectué rien qu’avec le masseur,
je reconnaîtrais les vibrations de la prostate entre milles,
même si elles sont différentes de celles qu’on peut obtenir avec masseur,
plus sourdes, plus souterraines
mais néanmoins omniprésentes

Mais c’est d’une certaine façon tellement fort et plein que je n’éprouve plus le besoin d’en parler à autrui…

j’aime écrire, après l’amour, certains c’est la cigarette, moi c’est l’écriture

pleines de bonnes choses à toi aussi