#33408
AvatarEnvole
Participant

Hello à toutes et tous,
désolée d’avoir été un peu absente récemment, comme je l’écrivais à @bzo récemment sur cette page
Je ne vais pas recopier ici tout ce que j’y ai écrit, quelques extraits juste pour situer ma progression :

Là où jusqu’il y a quelques mois je me pénétrais pour chercher la prostate, et je pratiquais un plaisir anal assez rudimentaire, aujourd’hui j’ai un intérieur d’une réactivité phénoménale. Au sens qu’aujourd’hui je suis pénétrée vraiment comme une femme est pénétrée dans son vagin ou dans son anus, je sens l’organe mâle fouailler mon intérieur, avec douceur, et chaque micro-mouvement est pour moi d’un plaisir infini…Je ressens également des orgasmes de plus en plus fort, et j’ai découvert une zone de plaisir au fond de mon vaginus, que je ne sais nommer, qui est comme une paroi d’amour, très réactive, en même temps assez vaste, que je parcours en guidant le sexe masculin en moi comme on évoluerait sur la carte du tendre…
Et évoluant de plus en plus vers là, il se trouve que s’éveille aussi en moi la sensation dans le tout début de mon pénis, l’endroit où les femmes ont leur clitoris, et là j’ai pleinement pris conscience de mon clitoris, et quand tout est connecté, je ressens en moi la femme astrale que je suis vibrer à l’unisson avec le cosmos…C’est fantastique…
Mais c’est d’une certaine façon tellement fort et plein que je n’éprouve plus le besoin d’en parler à autrui…C’est devenu comme une hygiène de vie, ma vie sexuelle de femme quoi, c’est quotidiennement extraordinaire, et je vais tellement d’émerveillement en émerveillement chaque jour que je n’ai pas le temps de tenir le fil de toutes ces merveilles…
Pour finir, petit ajout, j’utilise maintenant un oeuf vibrant que j’aime beaucoup. Je l’ai pas mal utilisé en mode intérieur, pour tenter de stimuler mes parties génitales de l’intérieur. Mais maintenant je l’utilise beaucoup en mode extérieur : directement entre ma petite culotte et mon siège, ça fait vibrer tout mon entrejambe et mon clito fait la fête…C’est assez génial…

Et alors que je me plaignais très récemment d’avoir une prostate fainéante, voici ce qui m’est arrivé :

hier après un beau moment d’amour avec lui (enfin une taille un peu inférieure tout de même !!!) j’ai comblé mon petit vaginus avec ce plug de Clara Morgane que j’aime décidément beaucoup, le crystal ring
Et progressivement, alors que je n’y prêtais pas trop attention, j’ai senti la prostate s’animer d’elle-même, être traversée comme par un petit ruisseau de plaisir…Puis d’un coup elle s’est mise à ce que j’appelle « bander », elle était excitée et avait gonflé, comme un pénis en érection, tout ceci s’animait légèrement, mais toujours en douceur comme tout le temps chez moi…Sont-ce là les fameuses contractions dont parle le traité d’Aneros ? Je ne sais…si c’est le cas, c’est en tout cas très ténu chez moi…mais ça a le don de me faire fondre…
Tel que je vois l’intérieur de mon vaginus, c’est comme un gros Chamonix, ces gâteaux moëlleux à l’abricot et à l’orange : qu’on en mange une miette ou un paquet, c’est toujours autant de plaisir doux, sucré, moelleux…Et j’adore le plaisir comme ça…

Et aujourd’hui, en lisant le fil de @lightningbolto ici je tombe sur ce super conseil de @andraneros :

Tu dois bien garder à l’esprit que, quelque soit ta perception du plaisir que tu vis, tu ne dois jamais rien en attendre. Lorsque tu sens monter le plaisir il est important de le recevoir, de le laisser se répandre, de te laisser porter, d’en profiter tel qu’il est sans jamais chercher à le transformer en orgasme. D’une part parce tu ne sais pas à l’avance quelle forme prendras ton premier orgasme prostatique, d’autre part parce qu’il se produira quand tu auras réuni toutes les conditions pour qu’il se produise et non parce que tu le voudras. Patience, confiance et application !

Cette phrase me parle beaucoup, parce que c’est exactement ce que je suis en train de comprendre…Et le plus étonnant c’est que je vis la même chose dans mon art, le piano-jazz, où les moments les plus extraordinaires arrivent quand je ne les attends pas, et tout l’art consiste à savoir les accueillir comme ils le méritent, et à les laisser s’exprimer…C’est juste magique.

Merci à toute la communauté de Nouveaux Plaisirs d’exister !!!

A bientôt, beaucoup de plaisir 🙂

Naomi