#33415
SophiAirSophiAir
Participant

@envole, au fait, quelle était ta question au sujet de @libellule78 ?


@bzo
, toujours aussi fougueux ;)) J’adore ton enthousiasme et tes descriptions très… organiques.
Comme nos pratiques sont différentes, et pourtant quel plaisirs nous en obtenons !!!
Même si je décris ce qui m’arrive de façon assez rationnelle, tout cela me reste pourtant mystérieux. Ce sexe féminin si réel et présent m’étonne toujours. Lorsque je sens les lèvres de mon amant sucer et pincer gentiment mon clitoris, que je sens sa bouche et sa langue déguster ma vulve et son pénis en écarter les lèvres et avancer en moi, c’est tellement vrai.
Je ne me touche pas comme toi, je suis presque immobile. En revanche, lorsque je suis dans mon lit, que l’orgasme arrive, je me cambre à en déchirer les draps. Mes seins pointent. Je relâche le plus possible les muscles au cœur de mon bassin, et le plaisir m’envahit et me submerge, se calme et revient, encore plus fort, plus haut. Je suis femme dans ces moments là, sans aucun doute. Mais quels questionnements cela provoque…