#33479
EpictureEpicture
Participant

il me semble qu’il pourait y avoir des dizaines voir des centaines de manières très différentes pour enseigner le plaisir prostatique

Il y a autant de façon d’apprendre et de pratiquer qu’il y a de pratiquants. C’est ce que permet le traité de part sa simplicité : la libre interprétation, l’orthodoxie et l’ėgarement.
Pour cela, il ne faut pas UN enseignant. Le partage d’expériences est la meilleure école. Personnellement j’ai plus appris dans la cour de récréation que dans la salle de classe. Malheureusement, ce type d’apprentissage n’est pas reconnu professionnellement.
Bises a tous