#33551
AndranerosAndraneros
Modérateur

Je partage tout à fait @shaka ce que te dit @pcommep. A moins que tu aies choisi délibérément de renoncer à la masturbation pour d’autres raisons que le risque d’incompatibilité avec l’apprentissage du plaisir prostatique, tu es libre de profiter de toutes les formes de plaisir qui sont à ta disposition.

La séparation entre le « massage pénien » comme dit @epicture et le massage prostatique est importante pour les débutants qui ont du mal à bien sentir leur prostate irradier son plaisir. Le mélange des genres a pour conséquence de ralentir l’acquisition des compétences propres au massage prostatique. Mais cette séparation n’est pas synonyme d’interdiction.

Parmi les raisons qui te conduisent à éviter la masturbation du pénis, il y a peut-être une volonté de ta part de ne pas éjaculer (« semen retention » dans les forums anglo-saxons). C’est un autre sujet qui joue un rôle positif dans le développement de tes capacités en matière d’orgasmes prostatiques. Tu peux aussi apprendre à te masturber et à garder le contrôle de ton éjaculation jusqu’au point de vivre des orgasmes sans éjaculation, voir les techniques proposées par Mantak Chia dans L’homme multi-orgasmique.

Je reprends la proposition de @pcommep de pratiquer des « entraînements » partiels en dehors de tes sessions de massage prostatique. C’est comme faire de l’entraînement fractionné pour n’importe quelle discipline sportive. En réduisant le spectre de ton effort tu peux faire des progrès étonnamment rapides.

Soit joyeux dans tes pratiques, soit curieux, soit méthodique, soit patient. Bientôt nous lirons tes messages de progression et de découverte avec autant de plaisir et de gourmandise que tu lis aujourd’hui ceux des amis qui t’ont précédé dans cette magnifique aventure. Bon cheminement @shaka.