#33567
bzobzo
Participant

comme j’adore la pression, les frottements de mes parties génitales contre mes cuisses,
nu comme un ver chez moi, c’est chose courante, c’est chose quasi constante
et fait partie de mes jeux,
un petit flux de sensations dans le bassin où que j’aille, quoi que je fasse

comprenez moi bien,
je sens bien mes couilles, mon sexe se presser, se frotter contre mes cuisses
mais en même temps les sensations sont différentes,
tout mon bassin est envahi d’une chaleur diffuse,
des injections de volupté dans ma chair qui semblent se dissoudre en se répandant,
tout mon corps qui se met à frémir intérieurement,
un grand désir qui semble faire écho de partout à ces quelques sensations délicates et délicieuses

de la flanelle, un voile de flanelle, sous ma peau,
juste sentir la vie dans ma chair,
juste sentir la chaleur, du frémissement, de la vibration

gorgé de vie, vibrant de vie,
turgescent, on est une turgescence sur la surface de la terre,
on est gorgé de sang,
le désir, ces ailes, cet ascenseur,
notre chair baigne dans l’infini du désir