#33573
aneveilaneveil
Participant

Re-bonjour @christoul


@christoul

En fait, je me rends compte que je suis très (trop) observateur de ce qui de passe.
Peut- être est- ce ça ma difficulté, je ne suis pas assez « déconcentré » et donc pas assez relâché.

Être observateur (de ses sensations) et être concentré sur celles-ci sont une très bonne chose en soi quand on n’a pas d’attentes,
mais je pense qu’il faut étendre cette attention et cette concentration à d’autres parties du corps, voir parfois l’ensemble du corps et mettre en relation la zonne prostatique avec d’autres zones (énergétiques ou érogènes) pour que la magie puisse avoir lieu.

C’est pour cela que je me suis mis au Yoga sans résultats probants pour le moment.

Tout dépends du type de Yoga et surtout du prof…
Tout ce qui est relaxation, certaines Respirations (Pranayama), Yoga-Nidra et globalement ce qui va dans le sens du lâcher prise (qui est avant tout une attitude mentale) sera bon à prendre.
Le problème c’est que beaucoup de Yogas et de profs sont « dans le contrôle »… (Et ils ne l’admettent généralement pas)

que je recherche mais ce que l’on ressent: la sensation d’abandon du corps et ces vagues de plaisir qui se succèdent pendant très longtemps et quoiqu’on fasse vont continuer et évidemment le plaisir que l’on en retire.

As-tu eu un avant-gout de cette description, ou bien est-ce quelque chose de lu, entendu ou appris ?