#33618
AndranerosAndraneros
Modérateur

@kirk_ je vous disais il y a un peu plus d’un an :

N’oubliez pas qu’une des méthodes souvent mise en avant pour la découverte du plaisir prostatique est celle dite « laisser faire » (« do nothing » en anglais). Elle montre que ce qui est le plus important est de se détendre et de se concentrer sur les sensations crées par la présence du masseur. Quand une action particulière semble vous bloquer, revenez à l’essentiel ; vous pourrez la reprendre avec de bien meilleurs effets un peu plus tard.

Les contractions involontaires sont celles que vous ne déclenchez pas directement volontairement. Elles peuvent être associées avec une autre action que vous faites volontairement. Un tremblement de fatigue est involontaire, même s’il est la conséquence d’une contraction musculaire volontaire.


@arousal
vous donne un très bon conseil. Si un des éléments habituellement conseillés pour lancer vos sessions de massage prostatique vous pose un problème d’éxécution au point de vous bloquer n’hésitez pas à le mettre de côté, au moins provisoirement, pour vous libérer et vous remettre en situation de vivre vos sessions de façon plus spontanée, plus naturelle et vraisemblablement plus productive en terme de plaisir.

Bon cheminement @kirk_.