#33661
bzobzo
Participant

je suis heureux pour toi et j’admire ton courage d’admettre que ce n’était pas ton chemin,
ainsi en fait je me rends compte qu’on se rapproche encore plus,
on n’est vraiment plus loin l’un de l’autre en fait

peut-être aurais-je découvert cette pratique et tout ce qu’elle m’a révélé sur moi-même,
ma capacité de vivre désormais totalement en androgyne la séance,
font que ma vie aurait sans doute pris d’autres directions,
revendiquant plus au grand jour une sexualité sans genre précis,
omnivore, comme ce que tu décris
enfin, du moins ce que je crois en comprendre

une sexualité capable à l’occasion d’aimer une femme, capable à l’occasion d’aimer un homme,
capable à l’occasion d’aimer une femme en homme, d’aimer une femme en femme,
d’aimer à l’occasion un homme en homme, à l’occasion de l’aimer en femme,
une sexualité capable d’éveiller en soi toutes les énergies disponibles
pour vivre des moments de fusion, de communion, uniques, dans une pratique solitaire,
une sexualité sans tabou et sans limite, morale ou autre

Grâce à ma prostate, je ne me sens plus vide,

elle permet vraiment de s’épanouir, de progresser et de se découvrir

je suis content qu’en un temps si court, tu aies pleinement pris possession de tout ce qu’elle peut offrir,
c’est un petit trésor que nous avons là, aux ressources illimitées

beaucoup de bonnes choses à toi