#33765
bzobzo
Participant

Si l’on considère, comme je le fait, que le massage prostatique n’est qu’une étape vers quelque chose de moins sexuel, de moins intrusif, ou l’ensemble du corps prend part à la fête

je ne suis pas trop d’accord, même pas d’accord du tout

en quoi le massage prostatique au sens large, ainsi je puis y inclure ma pratique aussi,
ne serait-il qu’une étape vers quelque chose de moins sexuel?

chez moi cela fait belle lurette que tout le corps participe à la fête,
pas un micro-gramme de mon être qui n’y participe, pas une cellule laissée en plan

il y a des abysses en nous,
dans ses abysses nous avons des formidables réserves d’énergies mystérieuses,
on peut les appeler comme on veut,
énergies originelles, essence de la vie, etc

ces énergies, nous pouvons les faire jaillir en nous de multiples manières,
certaines sexuelles, d’autres pas,
elles sont profondément complémentaires, j’en ai la conviction,
aucune n’est supérieure à une autre,
ce sont juste des versants différents de la même montagne

l’important dans cette histoire,
c’est arriver à faire monter le plus possible ces énergies
et de parvenir à les canaliser dans l’instant le plus efficacement possible
pour obtenir des moments magiques avec nous-même, avec d’autres éventuellement