#33771
aneveilaneveil
Participant

Bonjour,
Tandava est en effet une merveilleuse pratique de présence, de lâcher prise et de non contrôle qui nous connecte avec des énergies très profondes.
C’est la danse de Shiva/Shakti (et pas que Shiva) donc la danse des principes masculins et féminins (Shakti) réunis en Shiva (souvent représenté comme un être androgyne, moitié homme, moitié femme)


@bzo

je me suis laissé aller, j’ai laissé mon corps commencer à bouger
tout en essayant de me connecter à mes énergies,
cela ressemblait un peu à mon mode liane lascive
mais sans l’aspect sexuel,
…… j’ai tout de suite en quelques instants obtenu des résultats passionnants et très encourageants

Avec ton expérience du plaisir prostatique et de toutes les énergies dans ton corps, ce n’est pas très étonnant de démarrer au quart de tour avec Tandava.

@Epicure

La seule chose qu’à mon avis tu peux faire, c’est d’introduire dans ta pratique des seances dessexualisees, Sans stimuler ta prostate de façon volontaire.

Je crois qu’aucune pratique Tantrique n’est vraiment désexualisée, mais c’est simplement une autre dimension de la sexualité.
Marcher au soleil, laisser sa peau être caressée par le vent, comme Tandava (ou notre part féminine et masculine dansent et s’unissent) peut être vécu et imprégné de sexualité.
Et quelque soient les expériences humaines, c’est la finesse des perception et le fait de les vivre pleinement qui nous mets en rapport avec cette forme plus vaste et plus subtile de sexualité.
En fait le Tantra n’est pas une pratique sexuelle, mais le Tantra nous apprends à gouter en toute chose ce parfum et cette forme d’ivresse sexuelle.

Par exemple en musique, je trouve que la passion selon St Jean De Bach illustre parfaitement cet état quasi-orgasmique que l’on peut ressentir par le simple fait de respirer et d’exister (cela demande beaucoup d’auto-empathie et de présence).