#33781
bzobzo
Participant

j’ai jamais rien lu sur l’érotisme du cou
mais chez moi je découvre que c’est une zone vraiment sensible,
je la perçois vraiment comme de la chair turgescente,
une hampe bien dure, durcie par un afflux massif de sang
avec ma tête comme un gros gland dessus

celle-ci d’ailleurs sensible comme un gland de sexe par moments,
pas constamment, il faut que je travaille encore dessus,
que je développe cela,
que je découvre bien les bonnes façons de la chipoter
tout en assimilant ces nouveaux gestes, ces nouveaux lieux visités, à l’ensemble

et puis passer et repasser mes mains dans ma chevelure,
étonnant comme sensations,
luxuriance, volupté soyeuse, crissement de la soie qu’on caresse,
sensation d’être une biche en chaleur

superbe, des nouveaux jouets dans mon bac à sable