#33787
bzobzo
Participant

j’ai recommencé mes micro-séances en mode pianissimo,
je suis pas mal fatigué, je ne dors pas assez,
je continue d’expérimenter avec mes « découvertes » de ce matin,
le visage, les cheveux, le cou

cela va prendre un peu de temps, il s’agit pas juste de faire n’importe quoi, n’importe comment,
mes mains ne sont pas habitués à aller aussi haut sur ma personne,
je devrais les y habituer si c’est vraiment intéressant à exploiter

mais d’abord voir si cela vaut vraiment la peine,
si ce n’était pas dans le feu de l’excitation que je me suis imaginé des choses,
si ce ne sont pas juste des fantasmes que j’ai fais jouer

les fantasmes chevillés au fond de moi, au fond de ma conscience quelque part, ne m’intéressent pas,
je veux que tout naisse directement depuis ma chair,
directement depuis ce continent englouti en moi que j’explore
nourri de mon sang, nourri de mes tripes, nourri de mes abysses,
pas de ma fantasmagorie plus ou moins consciente,
je ne veux pas être tributaire de mon imagination,
je ne veux pas être tributaire de mon ego, de mon petit ego, en aucune façon

le grand désir,
lui seul vaut la peine