#33795
aneveilaneveil
Participant

@bzo

tu devrais aller jeter une oreille du côté de la musique traditionnelle chinoise:
le giqin, par exemple,
dans le genre dépouillement, minimalisme, musique parlant « directement à l’âme »,
https://www.youtube.com/watch?v=35ZKN-H7at4
https://www.youtube.com/watch?v=nvhKTFzQG8Y
j’adore toujours autant

J’apprécie pourtant des musiques pas forcément faciles d’accès, mais là j’avoue ne pas trouver le chemin d’accès, je reste à l’extérieur et sans mode d’emploi…
Et c’est vrai qu’a part le piano, j’ai toujours du mal avec les instruments seuls car je recherche le plus souvent les textures sonores faites de contrastes de timbres, de rythmes et de styles…

@bzo

mais ce foutu genou qui m »empêche de bouger totalement librement,
m’empêche de m’abandonner complètement à cette danse dans l’espace
où on éveille peu à peu les énergies

La solution pourrait être d’intégrer ce genou douloureux et défaillant dans sa présence, et dans la danse, comme on peut intégrer un accessoire ou un objet dans le mouvement.
On peut aussi laisser s’exprimer cette douleur, ce blocage articulaire dans le mouvement, c’est en tout cas quelque chose de prétiqué en danse méditative (accueillir et laisser s’exprimer plutôt que de rejeter).
J’ai l’habitude de travailler l’énergie à partir de douleurs articulaires, de sensations désagréables dues à des émotions négatives souvent incrustées dans la poitrine, le plexus ou le ventre
et ces parties douloureuses ou désagréables sont généralement des zones ou l’énergie ne circule pas ou mal, en laissant ses zones s’exprimer énergétiquement et (ou) par le mouvement, l’énergie va se remettre peu à peu à circuler. Il m’arrive de faire passer des douleurs articulaires ce cette manière, même si ça ne fonctionne pas à tous les coups. Et quand l’énergie se débloque ou que le désagréable se dissous j’ai le plus souvent droit à un orgasme énergétique (selon l’intensité, du spasme à l’orgasme en fait)…