#33804
bzobzo
Participant

J’apprécie pourtant des musiques pas forcément faciles d’accès, mais là j’avoue ne pas trouver le chemin d’accès, je reste à l’extérieur et sans mode d’emploi…
Et c’est vrai qu’a part le piano, j’ai toujours du mal avec les instruments seuls car je recherche le plus souvent les textures sonores faites de contrastes de timbres, de rythmes et de styles…

c’est vraie que le guqin, de par son austérité, n’est sans doute pas la façon la plus évidente
d’aborder la musique savante chinoise,
j’aurai du mettre un lien de quelque chose de plus facile
pour découvrir cet extraordinaire continent qu’est cette musique

elle a comme particularité d’être aussi une musique « qui s’adresse directement à l’âme », je trouve,
tout comme la musique indienne
mais elle est plus variée, plus subtile, plus frêle, plus exotique
moins facile sans doute aussi d’accès car moins harmonieuse, plus dissonante

la dissonance, personnellement, ne me pose pas problème
car je suis habitué à la musique occidentale contemporaine
avec des compositeurs comme Schoenberg, Alban Berg
et tout ceux qui les ont suivi, John Cage, Ligeti, Berio, etc

un autre lien de musique chinoise ,
un trio:https://www.youtube.com/watch?v=7iT77hG1X18,
les premières secondes, voire la première minute, ils se cherchent l’un par rapport à l’autre,
mais à un moment donné, ils commencent à jouer en trio , la mélodie démarre et c’est splendide par moments

mais j’admets, c’est sans doute pas du goût de tout le monde