#33829
bzobzo
Participant

ah cette limpidité cristalline dans mes veines,
je me caresse lentement, très lentement,
je bouge un peu et fais remonter rythmiquement, langoureusement des contractions,
quelques minutes d’échappée belle avant de me préparer pour aller au boulot

je sens courir en moi ces vagues tellement ineffables,
ces lents frissons électrisants lascivement,
qui semblent me remonter jusqu’à l’âme, faire de mon corps un nid chaud, douillet,
le plaisir sensuel est vraiment le pays natal de la chair
elle aspire à y retourner sans cesse