#33909
bzobzo
Participant

Bon, je vais sans doute tenter un autre masseur que l’hélix. Lequel me conseillerais-tu ? Progasm Jr

si tu as les moyens, prends en 2 ou 3, comme je l’ai écrit,
cela réduit considérablement les chances d’échec du à un masseur inadéquat
et puis cela permet de varier aussi éventuellement

moi avant que je découvre le Nexus G-Rider
qui est ma petite fée du logis avec son balai magique,
le seul masseur que j’utilise depuis longtemps
quand j’effectue une séance avec masseur (c’est devenu assez rare pour l’instant, pour être honnête),
j’alternais les Aneros Vice et Progasm essentiellement
après en avoir testé une douzaine dans un laps de temps très court,
après donc je n’ai plus utilisé que le G-Rider exclusivement, tout le reste me semblait fade à côté,
j’en ai acheté une douzaine, histoire d’avoir des réserves jusqu’à la fin de ma vie
mais c’est un gros joujou, je ne l’utilise jamais en mode vibrant, il ne vaut rien ainsi

mais bon depuis je pratique surtout en aneroless

mais personnellement je recommande fortement un masseur avec deux butées
type Device ou Vice pour sa version vibrante,
ils sont plus gros que le Progasm Junior
mais tu t’y habitueras en quelques jours avec un peu de patience, en y allant progressivement

ces deux butées plus larges permettent un type de manipulation du masseur avec ses muscles d’en bas
qu’aucun autre de la gamme Aneros ne permet,
je peux reproduire avec les mouvements de va et vient d’un sexe,
je peux créer cette sensation de me faire l’amour avec un réalisme bluffant,
avec la plus grande précision et la plus grande diversité possibles
grâce à ce type de butées plus larges et bien symétriques qui offrent un appui plus grand,
permettent des mouvements bien à la verticale, bien maîtrisés, bien précis,
on peut effectuer des petits mouvements légers, très diversifiés
pour obtenir toutes sortes d’effets sophistiqués avec
ou se lâcher complètement et faire du labourage en force,
avec toute le spectre possible et imaginable entre les deux

je l’utilise différemment donc, ce n’est pas du pur massage prostatique façon Traité d’Aneros
mais j’éveille le féminin en moi, j’éveille le pôle masculin et le pôle féminin en moi,
ayant favorisé dans un premier temps, surtout le féminin
puisque c’est celui qui est le plus enfoui en nous,
celui qui a aussi tout le potentiel amoureux, toute la richesse sexuelle,
le pôle masculin est essentiellement un détonateur pour moi, pas beaucoup plus
et je tente de donner vie à leurs ébats

c’est autre chose, c’est se faire l’amour en ayant éveillé le féminin en nous
mais d’après la description de ce que tu avais envie de vivre dans ton texte initial,
je crois pouvoir dire que tu aimerais beaucoup vivre cela
et comme un parcours classique style Traité d’Aneros n’a pas l’air de t’avoir trop réussi,
temps peut-être d’essayer autre chose

je fais appel à la prostate, elle reste la force majeure de mon plaisir
mais ce n’est plus tout à fait du massage prostatique tel que décrit dans le Traité,
j’ai essayé comme cela les premiers jours
mais j’ai vite senti que ce n’étais pas pour moi et j’ai essayé autrement suivant mon intuition
j’ai essayé d’éveiller le féminin , j’ai privilégié cet aspect prioritairement
et de vivre au travers ce féminin des ébats amoureux en moi,
c’est donc autre chose que je te propose, à toi de voir

personnellement je fuis comme la peste les masseurs avec une seule butée,

voilà ce que je te recommande
si tu es habitué à des joujoux plus gros:
le Progasm et le Device ou le Vice
sinon le Progasm Junior et le Device ou le Vice ( qui est un Device mais vibrant)

tous les hommes devraient avoir droit au plaisir prostatique,
c’est une liberté et une source de plaisir extraordinaires qu’ils ont en eux,
pour certains c’est plus difficile que pour d’autres,
c’est très bien que tu ne te décourages pas
mais à ta place j’essaierai autrement,
dis-toi bien qu’il y a mille manières différentes d’y arriver,
en fait il y a autant de manières différentes qu’il y a d’hommes sur terre,
d’hommes sur terre et d’alien mâles dans l’univers s’ils ont une prostate,
alors tu dois trouver ta voie, même celle-ci peut différer fortement du traité ou de ce que je te raconte,
ose t’éloigner des chemins battus et apprends à t’écouter,
apprends à écouter ce corps et ce qu’il voudrait que tu fasses
pour éveiller les sources d’énergie au fond de toi