#33929
AndranerosAndraneros
Modérateur

@bzo je veux faire un rappel de l’expression qu’ @epicture utilisait dès septembre 2018 :

« massage pénien non éjaculatoire »

Il faisait clairement la différence entre la masturbation telle que tu la décris

 degré zéro du plaisir masculin, opération de vidange soulageante avec quelques secondes d’orgasme

et l’exercice qu’il commençait à pratiquer et pratique encore avec me semble-t-il un grand succès dans la voie de la maîtrise orgasmique. Je partage son opinion

le pénis, que tu sembles bannir, peux constituer une voie de plaisir très puissante.

La séparation des stimulations externes du pénis et des stimulations internes de la prostate ne sont pas, à mon humble avis(« IMHO »), faites pour éliminer définitivement les unes ou les autres mais, plus prosaïquement, faites pour faciliter la découverte des effets des secondes pas des débutants malhabiles.

Le Tantra comme le Tao me semble seulement dire que mieux l’homme contrôle ses éjaculations, mieux il vit dans tous les aspects de sa personnalité. @epicture l’explique bien mieux que moi. J’attends avec impatience la suite de ton retour d’expérience et apprécie au nom de nos amis qui te lisent sur leur téléphone ton effort de limiter la longueur de tes messages, effort que je ferai sans doute bien de suivre.

Bon cheminement @epicture.