#34091
bzobzo
Participant

mon menton semble fondre dans ma paume de plus en plus,
tandis qu’une grosse chaleur frémissante naît dans mon bassin avec les contractions,
je suis de plus en plus intime avec mon souffle,
celui-ci semble m’envahir de plus en plus par les ouïes

je caresse lentement le bas de mon visage, je traîne les doigts sur mes lèvres
qui s’entrouvrent de plus en plus extatiquement,
j’aime sentir le plaisir entrouvrir cette bouche,
entendre cette foule joyeuse et turbulente de petite cris et de gémissements qui me montent des entrailles

cela chauffe en bas, cela chauffe de plus en plus,
ma petite chaudière d’amour fonctionne à plein régime
et tout mon corps est envahi de frissons liquides qui circulent par vagues
tandis que ma tête semble être une baignoire emplie de nectar

les yeux fermés, je les entrouvre de temps à autre
pour regarder ma paume s’emparer de mon sein, presser celui-ci,
voir cette chair imbibée de luxure malaxée,
cela tangue, quelle houle langoureuse

mon crâne à présent avec ma main gauche
souvent autour des lèvres et les alentours, caressant, effleurant, enflammant,
est plus que jamais envahi de frissons soyeux,
de nectar circulant comme des injections soudaines qui se répandent,
j’ai l’impression de ressentir directement les vibrations de ma prostate dans ma tête,
je suis dans les vaps de la luxure, j’ai envie de hurler constamment,
quel flamboiement érotique dans mes veines,
je suis une flamme dansante dans les brumes du plaisir