#34095
bzobzo
Participant

intime avec mon souffle,
comme j’aime cette expression

je me posais ce matin la question pourquoi cette main droite traînant sur mes lèvres,
caressant mes joues,
pourquoi ce type de gestes m’apportait autant de plaisir,
je crois avoir trouver une piste


@envole
l’avait plusieurs fois signalé aussi
que depuis tout en bas, grosso modo, depuis l’anus
jusqu’en haut, la bouche, elle sentait comme une colonne en soi, une espèce de voie de circulation des énergies

eh bien je crois que c’est l’explication, en tout cas la plus plausibles que j’ai trouvée,
depuis tout en bas donc, là où les contractions éveillent ma prostate,
là où naissent ses vibrations
et puis tout en haut,
mes doigts qui farfouillent sur mes lèvres, caressent langoureusement les joues
ou simplement ma paume qui recouvre ma bouche,
avec le souffle et les gémissements qui montent et viennent se heurter invisiblement à elle

je crois qu’il se produit un appel, une incitation d’un côté, du côté de ma bouche,
plus ou moins l’extrémité de ce couloir de circulation des énergies
et puis de l’autre côté, eh bien,
il y a la prostate qui produit les vibrations,
cela produit un appel donc comme par aimantation, une accélération,
une montée quasi instantanée de toutes ces ondes
qui en même temps qu’elles se répandent dans mon bassin,
maintenant montent et viennent se répandre aussi dans la région de ma bouche,
formant comme un voile frissonnant, soyeux, chaud autour de mon crâne