#34115
aneveilaneveil
Participant

Bonjour @Madjek

-est-ce bien normal d’avoir autant de contractions involontaires, aussi fortes, celles-ci appuyent l’aneros de façon brutal sur ma prostate, et il est quasi impossible d’effectuer les exercices pendant ces moments. Je sens la prostate se gonfler, voir se durcir. j’ai des sensations dans tout le ventre, les jambes tremblent.
Ce serait comparable à un pompage, mais sans finalité vu que j’n’ai pas encore eu d’orgasmes, ni observé d’éjaculation

Cela ressemble tout de même beaucoup à un orgasme (qui peut prendre des formes très variées selon les personnes)
Au début on a du mal à identifier les orgasmes car il n’y a pas de « fin » contrairement à l’orgasme éjaculatoire,
et il y en existe d’une multitude d’intensités.
La détente la plus grande possible après une contraction involontaire peut contribuer à faire durer et accroitre l’orgasme,
en se laissant trop entrainer dans les contractions (sans détente) l’orgasme peut parfois s’essouffler rapidement.
Il n’est pas question de « faire des exercices » mais de vivre pleinement son plaisir et de s’y abandonner totalement.

C’est assez particulier, sacrément bon, ce n’est pas un orgasme (d’ailleurs, il doit effectivement être monstrueux d’avoir un super O vu le degrés de sensations de plaisir que j’ai déjà)

Attention à ne pas idéaliser l’orgasme, le Super O etc… car c’est un très gros piège…
Le mieux consiste à ne plus y penser (ce que l’on n’a pas vécu soit même n’a finalement que peu d’intérêt)
afin de profiter pleinement du moment présent des sensations et de tout ce qui se vit dans notre corps.