#34120
AndranerosAndraneros
Modérateur

Vous nous dites @madjek :

donc j’aurai de petits orgasmes,

Oui de vrais orgasmes, ce que nous appelons des mini O’s. Avec le temps et la répétition des sessions ces sensations vont peu à peu prendre de l’ampleur et vous les reconnaîtrez de plus en plus naturellement comme des orgasmes. Ce processus semble déjà bien lancé selon ce que vous dites :

C’est vrai que les sensations sont à chaque session amplifiées.

Votre apprentissage d’une nouvelle forme de jouissance est en bonne voie. Une part importante de vos progrès se fait entre les sessions, de la même manière qu’une part importante de tout apprentissage se fait en dormant.

Et j’ai vraiment le sentiment qu’après de fortes contractions involontaires, qui peuvent même provoquer en parallèle une forte érection – même si elles durent 2 min (grand max) ou tout se contracte (incontrôlable donc) cela fini par s’essouffler. C’est comme si je n’arrivais pas à conserver le palier et travailler sur l’orgasme.

Je comprends en lisant ce passage que votre objectif à ce moment serait de « maîtriser vos réactions involontaires pour faire durer cet état » et à partir de là « lancer une procédure orgasmique ». Or c’est précisément le contraire qu’il faut mettre en œuvre à ce moment précis. Tout les efforts de contrôle que vous avez déployés pendant les minutes précédentes, pour lancer les contractions involontaires, doivent s’effacer au profit du « lâcher prise ». Ne cherchez surtout pas à « travailler sur l’orgasme ». Renoncez à tout effort à ce moment. C’est contre-intuitif certes mais c’est la clé qui vous ouvre la voie d’une jouissance plus profonde. Plus vous sentez le plaisir monter, plus vous devez vous mettre en posture d’acceptation, plus vous devez accepter de perdre le contrôle.

Pire je suis sur de ne pas être loin de quelque chose, étant donné que j’ai une forte érection, je sens tout le plaisir monter de ma prostate, j’ai comme des sensations telle que celle juste avant d’éjaculer.

Votre érection est un signe évident du plaisir que vous vivez à ces moments de vos sessions. Mais n’oubliez pas qu’elle est anecdotique. Elle peut même être contre-productive dans la mesure où elle remet en jeu le mécanisme de l’orgasme avec éjaculation. Il est utile à ce moment que vous fassiez l’effort de détourner votre attention de votre pénis pour vous recentrer sur ce que vous ressentez à l’intérieur. Il est important à ce moment de vous concentrer sur votre prostate.

Pour finir sur le masseur, je ne sais pas vraiment vers quoi me tourner, 

N’hésitez pas à expérimenter à condition de garder le même état d’esprit avec le second masseur. Rien ne doit changer en dehors de l’outil de stimulation.

j’ai le sentiment de ne pas arriver à conserver le plaisir (les mini orgasmes) et d’être trop pressé. Je pense que je devrais plus me relaxer, me détendre dès que les contractions involontaires arrivent, et prendre le temps d’essayer de les conserver.

Vous résumez très bien tout ce que j’ai écrit au dessus.

le plaisir procuré par ma prostate devrait atteindre un palier – l’énergie sexuelle va s’accumuler, et cela devrait aboutir à augmenter l’intensité de l’orgasme, donc….un super O?

L’idée n’est pas fausse mais je l’exprimerais autrement. Au point déjà bien avancé où vous en êtes @madjek la stimulation exercée par votre masseur produit une forte réaction sexuelle. Plus son action dure, plus elle se répète plus votre système nerveux s’active mais le lien entre cette accumulation et l’explosion orgasmique n’est pas rigide. Donc l’orgasme n’est jamais automatique.

Imaginez que vous versiez un liquide dans un récipient pour le faire déborder et que ce récipient soit percé. Vous avez deux possibilités pour atteindre le débordement. L’une consiste à verser de plus en plus de liquide pour compenser la fuite. La limite de cette méthode est le débit de votre source qui peut être insuffisant pour compenser la fuite. L’autre consiste à colmater la fuite jusqu’à ce qu’elle devienne plus faible que le débit disponible. Dans cette situation vous pouvez même réduire le débit et obtenir plus de débordement.

Bon cheminement @madjek.