#34133
bzobzo
Participant

aucun geste mécanique chez moi,
je suis tellement récompensé d’avoir suivi mon instinct, d’avoir suivi mon chemin
et d’avoir chercher à pratiquer autrement,
mes mains dansent sur ma peau, mon corps ondule, mon corps s’embrase,
c’est une chorégraphie sensuelle, une imagination sexuelle en action,
ce sont deux amants collés l’un à l’autre,
leur ardeur, leur tendresse, leur fougue, leur complicité,
vivre les deux en un, percevoir les attouchements des deux,
des deux en un

quel est donc cette androgynie dont je parle accompagnée d’une explosion momentanée de l’identité sexuelle?
c’est avoir un pôle féminin et un pôle masculin totalement éveillés en soi et s’ébattant sans contraintes,
leur complète perception, eux aux commandes sans restrictions,
un total abandon dans la chair s’imbibant comme une éponge de tout ce qui s’y passe

l’homme ne perçoit pas grand chose, ne vit pas grand chose, face au féminin
ou si peu, si peu,
il est juste un détonateur, un accompagnateur,
s’il a le féminin éveillé en lui, il peut aussi s’envoler,
voler de pair avec la femme à qui il fait l’amour,
vivre une union plus totale

s’il est tout seul,
il peut être pris sous l’aile du féminin, un envol commun sous son aile,
leur envol, une union dans un corps,
une réunion en plein vol au loin dans un corps,
le soleil calme et puissant d’une union dans l’apesanteur du plaisir,
percevoir qu’on est un,
un complexe, un riche, un tourmenté, un déchiré
mais un