#34145
EpictureEpicture
Participant

Merci pour ton retour @fidelio.

Oui je suis bien d’accord avec toi sur le fait que ce que nous recherchons ici c’est avant tout du concret. Le problème c’est que la progression concrète s’accompagne d’une évolution spirituelle indéniable, et il serait dommage de s’astreindre à ne pas en parler car cela permet d’aider ceux qui en témoigne, et ceux qui les lisent. Il y a une dimension spirituelle dans le sens ou la manière dont on se perçoit est fondamentale dans cette évolution. Il y a un jeu entre le mental et le corps qui se répondent et s’alimentent mutuellement. C’est à mon avis essentiel pour progresser. A mon avis, ceux qui ont eu la chance d’avoir rapidement des super O n’ont pas envie de s’arrêter là. Il y a autre chose, il y a plus, il y a différent, il y a mieux, toujours, et c’est ça qui est formidable.
Le plus difficile à comprendre, et c’est aussi un problème philosophique, c’est de se percevoir dans une dimension qui n’a ni début, ni fin, il n’y a que continuité. Ainsi, peu importe à quel stade de son cheminement on se trouve, on y est, c’est la seule chose qui compte, et on y est en mouvement.

Mais du concret, je vais en donner, c’était l’objet de ce fil de discussion, mais il fallait passer par cette étape qui confronte l’idée de masturbation à celle du massage pénien au sens de Mantak Chia. C’est chose faite. La conclusion, c’est qu’il y a masturbation éjaculatoire, qui n’est pas selon moi le degré zéro du plaisir masculin, mais une position sur un cheminement, et la masturbation non éjaculatoire qui est une autre position, dont les perspectives sont plus intéressantes.

Ce que je veux faire, c’est faire part de ma pratique en montrant dans quelle mesure je m’écarte de la méthode proposée par Mantak chia. De la même façon, nous confrontons notre expérience au traité d’aneros, et aux autres témoignages.

Il faut aussi aller voir la page dont j’ai donné le lien un peu plus haut sur l’orbite microcosmique. Cela permet de mieux comprendre de quoi parle Mantak Chia. L’orbite microcosmique, ce n’est pas une vue de l’esprit, ou une idéologie. Pour lui, c’est très concret, c’est ce qu’il y a de plus concret. Toutes ses techniques sont centrées autour de cette notion. L’énergie, on la sent concrètement circuler en soi, mais elle est indescriptible. On peut utiliser le terme d’énergie parce que elle est revigorante, énergisante. En l’état actuel de mon expérience, pour moi, cette énergie est stimulée de trois manières différentes : Par le massage pénien, par le massage prostatique, et par la méditation, à tour de rôle.

Concernant la méditation, il y a dans le fil de discussion consacré au tantra, des liens qui montre concrètement comment pratiquer la danse de shiva/shakti, forme de méditation du tantrisme cachemirien. Elle est très puissante et stimule cette énergie, mais de façon différente. Le tantrisme qu’enseigne Daniel Odier, a une approche différente de celle du taoïsme de Mantak Chia. Il faut se renseigner un peu et aller sur YouTube pour écouter tout ce que ces deux personnages ont à dire, c’est très intéressant. Aucun n’est à mon avis dans un état d’esprit d’endoctrinement, ou de diffusion idéologique, contrairement à beaucoup d’autres qui utilisent ce fil à des fins purement commerciales. Du commercial il y en a toujours un peu, mais on est loin de la démesure de certains.

Faire part de mon expérience, concrètement, c’est aussi parler de tout cela.

Bon cheminement @fidelio