#34148
AndranerosAndraneros
Modérateur

Réponse sur le contexte
Tu nous dis @fidelio :

Je ne passe plus que très rarement sur ce forum car il ne contient plus ce qui m’intéresse: des rapports concrets sur vos expériences au sujet de la sexualité (masculine en ce qui me concerne)

Ta remarque nous replace dans la logique de la publication du traité d’Aneros et de la volonté assumée par @adam d’aider ses lecteurs à découvrir l’orgasme prostatique. Elle me conduit à trois réflexions :

1. Je suis présent sur le forum depuis bientôt six ans. Il faut prendre en compte que mon évolution très lente dans un premier temps (avant mon inscription sur le forum) et plus rapide dans un deuxième temps s’est normalement encore plus ralentie au fil de mes progrès, sinon je serais devenu un extraterrestre orgasmique, ce que je ne suis pas. Dans l’excitation de la découverte j’ai pu avoir beaucoup à dire ; si je devais maintenant rapporter aussi souvent le contenu de mes sessions, mes messages seraient ennuyeux à écrire et à lire tant ils ne feraient que répéter les précédents.

2. Je comprends et je soutiens ta demande de conseils concrets. Avec la mise en valeur des évolutions et des changements vécus par ceux qui apportent leurs témoignages dans la durée, c’est ce qui m’intéresse le plus dans les forums comme le nôtre. C’est pourquoi je fais en sorte de répondre aussi souvent que possible aux questions posées par nos membres. Dans ce cas, même si fatalement je me répète j’ai le sentiment d’apporter une aide concrète et quand elle semble utile j’en tire une vraie satisfaction. Encore faut-il que les lecteurs s’inscrivent et viennent poser leurs questions pour obtenir les réponses dont ils pensent avoir besoin pour progresser.

3. D’un point de vue personnel je pense que mon cheminement vers l’orgasme prostatique a suivi une évolution très particulière en dehors des chemins balisés. Cette particularité ne me permet pas de prétendre le proposer en modèle à tous ceux qui se lancent dans cette découverte et donc de leur dire de façon doctorale comment ils doivent faire pour atteindre le super O’.