#34173
bzobzo
Participant

cette chair répond tellement puissamment,
tellement toujours plus puissamment,
à mes sollicitations

comme cela fait du bien, quelle baume enivrant, quelle baume nourrissant,
en journée, notre corps est juste un véhicule, on l’oublie sous nous grosso modo,
on lui donne à manger par habitude, on subit la canicule par son intermédiaire,
on sent la fatigue, des maux de tête, de l’énervement, du stress,
quelques bonnes choses aussi , bien sûr
mais là il devient autre chose, il prend une autre dimension,
un terrain de jeu mystérieux pour le désir,
d’où surgissent des sensations tellement délicieuses, tellement riches,
tellement insoupçonnées, tellement exotiques

je regarde autour de moi le grand cirque du sexe sous ses mille et une formes
et je me dis que je me suis trouvé une sacrée niche,
dépendant de personne, ni de rien,
juste moi, juste moi explorant mes confins,
moi m’explorant, me redécouvrant, me découvrant un moi plus vaste, toujours plus vaste,
un moi abritant tellement de surprises, tellement de richesses insoupçonnées

tellement de secrets en cette chair,
c’est un chemin initiatique, se révéler à soi-même, se découvrir,
vivre des sensations à la mesure des forces secrètes enfouies en nous
qui nous lie à cette terre sous nos pieds,
sentir sa puissance fusionnelle, les vibrations telluriques de son noyau,
en nous quelques instants

par le tremplin du désir, par le tremplin des sensations,
je m’élève
et j’atterris toujours un petit peu plus différent,
toujours un petit plus vivant,
toujours un petit plus habité par un mystère