#34182
AndranerosAndraneros
Modérateur

Bonjour @surlec0. Vous nous dites :

J’arrive alors à l’orgasme en 1 mois.

Je signale quand même que je suis un jeune quadra assez sensible (profession artistique), je fais du yoga depuis quelques années et de la méditation quotidiennement

C’est une magnifique expérience et je vous remercie de préciser comment votre hygiène de vie vous avait « préparé » à la vivre.

j’avais du mal à croire les témoignages parlant de plaisir en se caressant les tétons jusqu’à ce que j’essaie pendant un orgasme…j’ai complètement changé d’avis et ai de très bonnes sensations maintenant. mes seins se sont éveillés, comme s’ils étaient connectés à la prostate, 

Je vois que vous bénéficiez vous aussi des « effets secondaires » que nous sommes nombreux à découvrir à notre plus grande surprise et pour notre plus grand plaisir. Vous commencez à constater que cette pratique est un cheminement sans fin et que vos premières découvertes seront suivies par beaucoup d’autres comme celle-ci :

Après quelques semaines de pratique d’orgasmes sans masseur, j’ai retenté avec le masseur avec succès cette fois-ci

Vous avez bien fait de reprendre votre exploration avec un état d’esprit très expérimental. Votre succès est mérité. Ce que vous dites est intéressant :

Je conseillerai donc d’essayer d’avoir un orgasme sans masseur avant d’essayer le masseur mais faites surtout comme vous le sentez et essayez plusieurs choses.

Vous avez raison à certains égards. L’absence de masseur présente deux avantages :
1. Vous n’êtes pas dans l’attente de l’efficacité automatique du masseur,
2. Vous êtes contraint à une discipline mentale (détente, concentration) et physique (respiration, relâchement musculaire, contractions) qui sont les sources des contractions involontaires.
Mais je répète ici que votre expérience en yoga et en méditation a vraisemblablement beaucoup contribué à votre disponibilité orgasmique, même si vous êtes passé par une phase d’apprentissage. Pour nos amis qui savent qu’il ne faut rien attendre de chaque session, qui savent que l’insertion du masseur n’est pas suffisante, qui acceptent l’idée qu’un travail sur eux-mêmes est nécessaire, la présence du masseur facilite la perception des premières sensations.
Votre expérience confirme ce qui est dit dans le wiki Aneros et que je répétais il y a presque 4 mois. Le masseur est une béquille qui nous aide à avancer dans la voie de la maîtrise de notre énergie sexuelle et n’est pas nécessaire. Nous sommes cependant nombreux à en ressentir le besoin avant de voler de nos propres ailes.

La lecture de votre témoignage est un vrai bonheur et en même temps très instructive. Merci et bon cheminement @surlec0.