#34207
bzobzo
Participant

ah ça va, j’ai retrouvé mes super-pouvoirs,
la fièvre n’est pas encore tout à fait finie
mais apparemment elle est déjà suffisamment en récession

un seul être vous manque et tout se dépeuple,
j’ai vécu cela hier dans les brumes tétanisantes de la maladie
mais ce soir tout est à nouveau en place,
comme c’est bon, argh comme c’est bon, sentir à nouveau toute cette volupté en moi,
toute cette ondulation langoureuse de tout mon être,
ce frémissement soyeux dans mes veines,
cette sensation de plénitude, d’épanchement, de communion ,
de complicité avec mes abysses,
tout ce féminin embrasé en moi qui déploie ses ailes
si merveilleusement colorées,
quelle sensation de libération dans la chair,
quelle sensation de réjouissance,
d’être envahi par tout le firmament

j’ai parlé il y a quelque temps de ma découverte de nouvelles zones à explorer,
finalement je reste surtout autour de la bouche,
comme je l’ai déjà écrit,
c’est incroyable à quel point il semble être à l’autre bout
d’une sorte d’axe de circulation des énergies en moi,
à l’un des bouts, mon anus-pussy,
à l’autre, ma bouche, ces deux orifices sont tellement connectés, tellement complices