#34287
bzobzo
Participant

hé hé mercredi de congé ,
aujourd’hui je vais mêler des moments d’intimité soyeuse,
des moments de déchaînement d’énergies sexuelles
avec mon travail de menuiserie à la maison, la construction d’une bibliothèque supplémentaire
pour tenir tous mes livres qui s’amassent un peu dans tous les coins

imaginez votre serviteur, nu comme un ver, le marteau dans un coin de son appartement,
entre deux frappes sur un clou, tout d’un coup prenant une pause,
une petite pause plaisir, une petite pause sensations fortes de quelques secondes,
pas besoin de changer de place, d’aller chercher quoique ce soit,
juste déposer le marteau tout de même,
porter la main à ma peau,
ma peau si accueillante, si prête à tout instant à s’électrifier,
je commence à me caresser lentement,
mes cuisses se serrent autour de mes parties génitales,
je ferme les yeux, je fais monter une contraction
et c’est parti, des douces vagues m’envahissent,
je monte la main à la bouche, je sens un gémissement dans ma paume,
j’effleure des doigts mon sexe, cela me fait comme une décharge électrique généralisée dans tout le corps

je continue encore quelques instants, je tremble déjà, j’ai des frissons partout intérieurement,
je glisse encore un peu deux, trois doigts sur mes lèvres entrouvertes,
je sens l’humidité à l’intérieur, je sens l’orifice chaud,
je frotte des cuisses mes couilles en les pressant doucement
tout en faisant monter une autre contraction lentement, très lentement,
mon bassin est envahi d’une volupté chaude, crémeuse, vibrante,
je reste quelques secondes encore sans bouger,
dégustant jusqu’à la dernière goutte cette sensation en moi

allons bon, je reprends le marteau, un clou m’attend
puis un autre et encore un autre,
quelle vie de galère…