#34304
bzobzo
Participant

J’ai mal développé mon propos. Je n’ai pas eu un orgasme dès la première fois, loin de là, même si je m’estime extrêmement privilégié d’avoir commencé à ressentir des choses agréables dès la deuxième ou troisième utilisation, et un orgasme à la sixième.

tout à fait, tu es privilégié par rapport à beaucoup chez qui cela prend plus de temps,
tu es clairement sur la bonne voie

En fait, je comprends maintenant ce que ma compagne veut dire quand elle dit que l’orgasme n’est pas une fin en soit, contrairement à l’orgasme masculin. Je trouve déjà beaucoup de plaisir dans l’exploration de ces nouveaux plaisirs et sensations. Disons qu’en l’occurrence, l’orgasme a été un plus.

ces propos ne font que confirmer ce que j’ai écrit juste au-dessus,
tu es sur la bonne voie,
tu saisis bien les enjeux déjà

Maintenant, j’aimerais savoir si certains d’entre vous ont été amenés à suivre des cours de relaxation pour améliorer, non seulement le plaisir de leurs sessions, mais leur vie d’une manière plus générale ?

cours de relation? personnellement pas vraiment mais j’ai fais du yoga,
cela est un atout mais pas du point de vue de la relaxation,
plutôt avec la maîtrise du mula bandha que j’avais dans le yoga
ce « noeud énergétique du bas » qui est tellement proche de la contraction en aneroless telle que je l’applique

aussi et peut-être surtout, du point de vue de l’écoute du corps,
les yogas physiques,
ce sont beaucoup l’écoute du corps,
la concentration sur ce qui se passe en nous, la capacité à faire monter les énergies

quant à la relaxation, dans ma façon de pratiquer, elle n’a aucune place,
elle n’a aucun intérêt,
cependant dans une façon de faire telle que décrite dans le Traité d’Aneros,
elle est sans doute nettement plus présente