#34308
EpictureEpicture
Participant

Bonjour @adibou, et bienvenue.

Pour répondre à ta question, moi je n’ai pas encore véritablement identifié de contractions involontaires ciblées de la prostate en dehors de l’éjaculation. J’ai des contractions multiples, involontaires de muscles abdominaux et périnéens, sous forme de spasmes qui peuvent provoquer des vagues de plaisirs, mais pas toujours. Personnellement, je sens la prostate, ou quelque chose qui se trouve dans la zone de la prostate qui vibre, ou qui bat au rythme d’une petite pulsation mais qui n’est pas callée sur le rythme cardiaque. Cette vibration parfois irradie dans mon bassin, en particulier dans la zone du sacrum, et diffuse dans les fessiers. D’autres fois, en particulier quand je contracte le muscle PC au moment opportun, une vague vibratoire, un frémissement, remonte le long de ma colonne vertébrale jusqu’au cerveau. Je n’ai pas véritablement la sensation de l’énergie qui redescend dans l’abdomen via la langue et la gorge. Par contre je suis, au cours de la journée, régulièrement l’objet de ces petites pulsations prostatiques qui irradient dans mon thorax, remonte par la gorge sous forme de vagues de plaisirs qui se diffuse ensuite dans ma tête. Savoir qu’en moi brule une petite flamme capable de m’enflammer à volonté, j’adore.
Je ne cherche pas à respecter point par point la méthode de Mantak Chia, je m’en inspire et me fie surtout à mes sensations. Quand je sens que je stagne, ou que je tourne en rond, j’introduis quelque chose de nouveau, soit que je trouve par expérimentation, soit que je lis dans son livre. La plupart du temps, ça fait évoluer ma pratique. Je n’en suis pas encore à maitriser avec la rigueur du moine la technique de la grande poussée. Je suis plus dans l’état d’esprit de profiter de ce qui vient, et de me laisser aller à surfer sur les vagues de plaisirs, me laisser porter par elles, au gré des oscillations.
Et comme toujours, ce que je fais n’est pas une règle adaptable à tout un chacun. Chacun doit pouvoir être autonome dans sa façon de pratiquer, et de progresser. Il s’agit juste de donner des idées dont on peut faire ce qu’on veut, comme on le sent.
Mais si l’on va au bout de l’enseignement de Mantak Chia, ce n’est pas d’orgasme sexuel qu’il s’agit, mais de communion avec le cosmos. C’est une autre paire de manches. C’est aussi ce que propose le tantra cachemirien de Daniel Odier (entre autres). Il y aurait, à travers l’extase, le moyen de selon les chapelles :
Se libérer de l’enveloppe corporelle
De fusionner le corps avec le cosmos
d’entrer en relation sexuelle avec le cosmos
De sentir l’espace traverser son corps,
Etc…
Mais tout cela est très difficile à aborder, car cela ne repose sur aucune étude scientifique faisant l’unanimité, et ouvre la porte à toute les interprétations, toutes les manipulations, et tous les abus possibles et imaginables.

Bon cheminement @adibou