#34385
bzobzo
Participant

avant, encore hier, je n’acceptais pas les temps morts,
je les subissais et je cherchais à les raccourcir autant que possible

désormais je les accepte, ils ne me font plus peur,
je continue comme si de rien n’était,
mieux , je crois qu’ils sont nécessaires,
ils permettent de rebondir,
de retrouver sa concentration, de se reposer un peu, de se recentrer, de reprendre son souffle,
sans devoir s’arrêter

bref ils sont indispensables en fait au cycle du plaisir