#34388
bzobzo
Participant

les gestes et les mouvements du désir
qui n’ont pas de sexe, qui ont les deux,
créent avant tout une telle sensation de liberté en soi

tout est déchaîné, tout est délié, il n’y a plus aucune limite, plus aucun tabou,
le spectre est total,
notre chair est libre, totalement libre d’aller où elle veut, comme elle veut,
pour créer son coin de paradis dans l’instant
et nous offrir des perspectives inouïes