#34416
bzobzo
Participant

arf, je suis bloqué dans mon travail,
il va falloir que je me déplace dans une menuiserie pour faire faire certaines pièces,
j’arrête pour l’instant,
je peux enlever mon slip
et m’envoyer en l’air tout le restant de la journée

je suis devenu une machine à jouir, une machine à faire l’amour,
assumant en même temps le rôle de l’homme et le rôle de la femme
(le plus délicieux, le rôle de la femme,
j’ai le cerveau envahi de soie chaude, mouvante, rien que d’y penser,
à toute cette féminité éveillée en moi, qui peut se met en un clin d’œil à bouger tellement lascivement en moi,
avec tellement d’abandon, avec tellement de frissons dans la chair,
mon sexe s’est dressé, acquiesce à tout ce que j’écris en opinant du chef,
il est aux premières loges, le bougre, je l’ai reconverti,
il participe pleinement à la fête, il sait de quoi il parle)