#34448
bzobzo
Participant

l’extase ineffable de la toute première fois de la journée,
cette chair soudainement semble emplie de miel, de soie, d’effleurements, de frissons,
de chaleur voyageant en ondoyant

l’espace de liberté est immense,
la griserie semble être un pur sang galopant dessus,
le ciel se reflète dans ses prunelles fixant l’horizon,
sa crinière semble être des ailes en mouvement par moments,
ses sabots touchent à peine terre tellement une harmonie animale se dégage de tout son corps
semblant prête à le faire décoller à chaque foulée