#34450
bzobzo
Participant

tout ce liquide que lâche lentement mais continuellement, mon pénis au repos
quand je suis très excité,
c’est l’humidité de mon autre sexe dans l’invisible,
celui avec lequel je me tords, avec lequel je gémis,
celui avec lequel je suis propulsé dans le firmament étoilé d’une volupté sans bornes