#34452
bzobzo
Participant

je me suis rendu compte que chez moi, au plus j’étais nu,
au plus mon corps se faisait récepteur à l’écoute de l’environnement,
je percevais à travers lui beaucoup plus

dorénavant je ne mets même plus de crocs ,
pieds nus, entièrement , intégralement nu donc,
ainsi on acquiert vraiment comme un septième sens
avec tout son corps qui semble se mettre à l’écoute, à percevoir

passionnant,
cela me rappelle des expériences il y a quelques années,
où j’essayais de me déplacer pieds nus, j’habitais encore en-dehors de la ville,
cela avait tourné court
mais à la campagne, dans les bois,
avec la plante des pieds, une fois qu’elles étaient devenues un peu plus épaisses, plus aguerries,
on percevait le sol incroyablement,
on semblait avoir racine dans la terre,
on ressentait le terrain sur lequel on se déplaçait avec une acuité décuplée

il y avait sans doute des jeux de l’imagination ,
de l’auto-suggestion
mais on avait vraiment la sensation d’appartenir à la terre ,
ainsi avec les plantes des pieds collées tout contre elle