#34473
bzobzo
Participant

encore après, ce matin, durant le petit déjeuner, j’ai continué à expérimenter,
je sens désormais que je peux étendre ma sexualité en des directions tout à fait inattendues

avec tout mon corps devenu tellement réceptif,
avec toute mon animalité prête à tout instant aussi à répondre présent
et aussi avec toutes les énergies que j’ai en moi, à ma disposition désormais à volonté,
je découvre que je peux me procurer des sensations nouvelles, délicieuses
dans des domaines tout à fait inattendus, insolites et très hétéroclites

j’ai relaté hier,
les intenses moments que j’ai vécu en « chevauchant » et en me frottant à mon coin de table,
l’autre jour, j’ai relaté mes micro-séances par terre, parmi mes outils,
ma peau couverte par endroits de sciures, de copeaux de bois,
à quel point le contact de tout cela avec mon corps nu, avec ma peau, m’excitait,
le contact du métal, du bois, même la douleur de la pression d’une vis à un moment donné,
tout cela m’apportait un surcroît étonnant de sensations

pas plus tard que ce matin aussi, j’ai raconté cette expérience très insolite, très animale,
de m’être appuyé contre ce meuble en bois massif
puis de m’y être frotté langoureusement,
à quel point cela m’avait excité et apporté des sensations nouvelles

je peux avec un peu de retard,relater aussi ce qui s’est passé après durant le petit déjeuner,
assis sur mon tabouret, totalement nu, mâchonnant rêveusement la nourriture,
j’ai eu une soudaine inspiration,
sentant dans ma bouche les goûts divers de la nourriture, perçues par mes papilles,
j’ai croisé les jambes, immédiatement mes cuisses sont venues se serrer contre mes parties,
j’ai commencé à les bouger un peu, provoquant les frottements et les pressions habituelles
qui éveillent tant de volupté dans mon bassin, se répandant rapidement à tout mon corps,
tout en faisant monter aussi quelques contractions,
tout cela très calmement, avec un rythme lent, très posé, sans aucune autre action
pour pouvoir continuer aussi à me concentrer en même temps sur la nourriture dans ma bouche,
les différents goûts qui s’y éveillaient, s’y mélangeaient

après quelques instants, est arrivé ce que j’espérai,
une sorte d’amalgame avec les ondes sexuelles qui étaient arrivées jusqu’à tout en haut
et puis les goûts des aliments dans la bouche,
tellement sensuels souvent quand on fait bien attention,
quand ce sont des aliments délicieux, gorgés de vie et qu’on aime ingurgiter

mais là avec les ondes montantes de ma pratique, arrivées jusqu’à dans ma tête,
j’ai senti comme la possibilité d’accomplir bien plus
que juste ressentir la sensualité des goûts des divers aliments,
je suis parvenu à accomplir un amalgame
entre les sensations de la nourriture ingérée,
et puis avec les ondes sexuelles qui s’étaient répandues jusque dans ma bouche,
leur fusion pouvait se faire, créant des sensations tout à fait nouvelles et étonnantes

cela s’est d’ailleurs vérifier très puissamment directement après avec le jus d’orange,
chaque matin, je me presse un grand verre avec trois, quatre oranges fraîches,
je l’approchais de ma bouche tout en continuant mon petit manège,
quelques instants magnifiques ont suivi
où j’ai senti le goût tellement chargé de lumière des oranges,
devenir totalement sexuel
tandis que le jus descendait vers mes entrailles,
ce fut coloré, vibrant et lumineux à l’extrême comme sensation,
tellement jouissif et exotique une fraction de seconde

je vais expérimenter tous azimuts l’extension de ma sexualité
dans des situations insolites, avec des objets du quotidien, de la nourriture ingérée, etc

pas m’enfoncer un concombre dans la fion,
j’espère qu’on a compris que ce n’est pas à ce genre de choses que je pense,
je vais faire marcher mon imagination,
je sens que mon corps est prêt, que tout est prêt en fait en moi,
à percevoir tout un potentiel sensuel et même sexuel
qui existe ici bas en dehors de moi, en dehors de mon corps ,
mais aussi en-dehors des objets et des actes habituellement associés à la sexualité

percevoir ce potentiel donc, le mettre au jour et l’injecter avec suc-ès dans ma pratique
pour encore plus élargir le spectre de mes sensations, de la richesse et de la variété des nuances perçues,
aller toujours plus loin, vivre des moments toujours plus intenses
dans le cadre de ma pratique

étendre donc ma sexualité avec des actes habituellement effectués machinalement dans le quotidien
et des objets aussi issus de celui-ci, insignifiants,
enfin pas du tout associés normalement à la sexualité ,
le goût des aliments mâchés, se frotter contre un meuble,
sentir contre son bassin divers objets en métal , en bois,
les différentes textures, les différentes densités, éveillant toutes sortes de sensations,
contre ma peau durant une micro-séance