#34478
bzobzo
Participant

temps de la moisson heureuse, temps de la moisson en fête,
mon corps, mon corps,
nous y sommes arrivés, le pari est gagné,
un plaisir démesuré, à tout instant, en tout lieu, à volonté

et parfaitement sous contrôle,
sans aucun risque de débordement non voulu,
je veux dire que cela déborde de tous côtés désormais
mais uniquement quand je veux, uniquement quand je le veux bien

il y a une clef à tourner pour que mon moteur se mette en route
et quelques boutons sur lesquels appuyer
mais une fois qu’il est en route, maman, c’est parti, comme c’est parti,
je ne touche plus terre, je ne touche plus terre

vive le sexe joyeux, vive la chair en fête,
vive la vie avec ce trésor en soi qui nous donne des ailes,
vive cette magique incandescence dans l’instant