#34479
bzobzo
Participant

quel effet délicieux de se frotter en ondulant,
non seulement contre mon meuble en hêtre
mais contre n’importe quel objet, en fait, contre lequel il y a moyen de s’appuyer,
mur, meuble en plastique dans ma salle de bain

je commence à onduler doucement contre, descendant et remontant lentement sur mes jambes,
créant une sensation de va et vient lascif de tout le corps,
je croise les bras sur ma poitrine , je me serre un peu, je me frotte la poitrine
et puis bien sûr, mes cuisses et mes parties,
les unes tout contre les autres, tout à leur manège de frotti frotta
tandis que des contractions remontent dans mes entrailles

vive le frotti frotta, vive les ondulations, vive la volupté,
vivons bien, vivons empli de lascivité, empli de frissons

comme j’adore me frotter lascivement avec tout mon corps contre n’importe quoi