#34493
kirahkirah
Participant

Bonjour Bzo

En général, mes séances s’organisent à un rythme de 4 fois par semaines…
Je fais en sorte d’être toujours bien lubrifié pour faciliter l’entrée du masseur, avant chaque séance, Je me positionne en chien de fusil, je travaille un peu sur la respiration pour me décontracter au maximum dans le but de ne plus sentir le masseur…. (quasiment…)
En 2eme phase, je commence le travail de rétractation, Je resserre les muscles du sphincter le plus doucement possible (tout en inspirant par le nez) pdt une dizaine de secondes, et je relâche en expirant pour provoquer les contractions par la suite, je procède comme çà jusqu’à la fin de la séance, (qui dure au minimum entre 1 heure et 2h30).
Je sollicite plutôt la rétractation que la poussée,, qui me procure pas grand chose en terme de sensation…
Très souvent j’adopte la levrette, c’est la position qui fonctionne le mieux… A l’époque j’arrivais à obtenir des spams, mon bas du corps commencer à vibrer, j’obtenais de très bonnes sensations…

J’aborde les séances de la même façon, je suis dans l’attente de rien, j’essaye d’être relax et de profiter du moment présent… Mais ma prostate n’est plus aussi sensible qu’avant, le plaisir est beaucoup moins présent, et malheureusement je ne vois aucune amélioration venir ou à venir.
Qd je pense qu’il y a un an, le puzzle de mettait tout doucement en place, je commençais à prendre mon pied! Je n’arrive pas à m’expliquer ce revirement de situation….