#34502
AvatarArousal
Participant

@filou
Comme d’autres tu évoques le rôle qu’a joué la stimulation de tes tétons dans ton cheminement. Personnellement je ne m’étais jamais trop intéressé à cette partie de mon anatomie. Mais il est vrai que le jour où j’ai eu un super-O à couper le souffle au sens propre, j’avais bizarrement ressenti comme des décharges électriques de plaisir à ce niveau.
Eh bien hier soir en me couchant, je me suis dit tiens, essayons avec un peu de lubrifiant.
Mais oui ! C’est effectivement super-érogène comme zone ! Très agréable, et en effet ça semble plus ou moins connecté à la prostate, à un moment j’ai ressenti un bien-être généralisé comme certains le décrivent lors de l’orgasme prostatique.
Bon c’est quand même moins intense, mais c’est quand même très agréable dans le genre plaisir prolongé.
Il y a deux ans je découvrais une deuxième zone érogène, maintenant une troisième ! 🙂