#34510
bzobzo
Participant

home sweet home..
reprendre au plus vite le dialogue sensuel, le dialogue sexuel,
avec mon corps, avec mes abysses,
être empli à nouveau de volupté, être empli à nouveau de félicité dans la chair,
ressentir à nouveau cette formidable sensation de libération
que constitue l’explosion de mon identité sexuelle,
de vivre le masculin et le féminin en moi, totalement éveillés, totalement enflammés,
ne plus être mu que le désir

ma grande découverte, d’abord ma vague intuition
puis ma découverte formulée avec clarté, précision, consciemment,
enfin d’un point de vue tout à fait personnel,
je ne prétends pas avoir découvert le fil à couper le beurre,
ces constatations en eux, des millions d’hommes au cours des âges , l’ont faites avant moi

c’est que notre chair possède en lui tout le spectre du plaisir possible ici-bas,
aussi bien le masculin, que le féminin,
aussi bien le plaisir le plus animal ,
que les extases les plus désincarnées, de la plus pure eau,
tout est là au fond de nous

cela et aussi,
que notre chair n’a pas de sexe,
n’a pas de sexe et a en même temps les deux,
que nous pouvons vivre notre corps au féminin
mais mieux nous pouvons le vivre en parfaite androgynie,
c’est-à-dire avec un dialogue ardent, tendre, fusionnel,
du pôle masculin et du pôle féminin, en nous,
les laissant s’ébattre en intervenant le moins possible

avec ces propriétés tellement riches et mystérieuses de notre corps,
nous avons donc le potentiel de vivre des sensations, des orgasmes, des extases
qui semblent nous dépasser tellement,
toute la variété possible et imaginable du plaisir, est en nous

ce que nous avons en nous, tout ce qui peut s’éveiller en nous,
répond aux sollicitations explicites, bien sûr
mais répond avant tout aux suggestions,
c’est même là que commence l’exploration de continents inconnus vraiment,
le plaisir fonctionne avant tout à la suggestion

depuis le début, enfin dès le moment où je me suis éloigné des sentiers battus,
mon apprentissage à consister en partie à tisser une technique riche, sophistiquée
qui va être capable d’envoyer toutes sortes de signaux vers mes profondeurs,
toute une série de faits, de gestes et de mouvements divers et variés
qui vont essayer de suggérer avec le plus de réalisme possible,
à tout ce que je porte en moi, au mystère que je porte en moi,
et que j’essaie d’éveiller pour vivre des sensations décuplées,
des sensations qui semblent nous dépasser complètement,
qu’il y a des ébats vécus dans cette chair, des ébats vécus au féminin,
avec un homme intervenant, caressant, pénétrant,
manipulant tantôt avec douceur, tantôt moins
enfin la palette la plus riche et la plus variée possible

il y a une rencontre qui va se faire, un dialogue qui va s’établir,
rapidement je vais m’enflammer et je serai porté totalement par le désir,
le grand désir en moi qui parle directement avec mes abysses,
je n’aurai plus grand chose à faire
sinon qu’à me laisser faire le plus possible
et vivre ces moments exceptionnels
où j’ai la sensation d’habiter tout mon corps
et pas seulement dans ma tête
et d’avoir éveillé toutes les capacités d’enchantement qui dorment dans ma chair