#34560
bzobzo
Participant

les pieds sur la table, les couilles au nid entre mes cuisses,
gardées bien au chaud par elles,
dorlotées, frottées, pressées,
elles semblent ronronner comme des chatons heureux,
de douces vibrations se dégagent continuellement d’elles, se répandant dans mon bassin,
tandis que je vaque à mes occupations sur le net

comme c’est magique ce corps
quand il est devenu tellement complice, quand il est devenu tellement réactif,
quand félicité et volupté nous envahissent si facilement
et d’une façon tellement généralisée à toute notre être

j’en ai toujours les yeux émerveillés, le coeur débordant de gratitude,
l’impression d’avoir gagné comme le gros lot à une sorte de loterie sexuelle désormais,
bien que la chance n’a rien à voir ici,
juste un patient travail, une curiosité inlassable et une audace radicale qui ont payés au centuple