#34626
bzobzo
Participant

à chaque jour ces petits progrès,
en mode androgyne, j’ai encore tellement de choses à apprendre,
c’est un immense continent sur lequel j’ai mis pied
et je ne fais que commencer mon exploration
malgré déjà tous ces extraordinaires moments

ainsi je me rends compte que je fais appel trop systématiquement aux contractions,
que la prostate n’a pas besoin de cela pour être en action,
j’en fais beaucoup moins ce soir mais beaucoup mieux,
un mouvement où tout le fessier est plus engagé
et qui arrive tout seul quand mon corps en a envie, a envie de sentir une pénétration
et plus régulièrement comme un métronome,
c’était au fond un réflexe que j’avais acquis du temps où je maîtrisais moins bien,
où les énergies coulaient moins facilement en moi
et que je devais pomper plus souvent pour faire monter les vibrations de mes sources profondes

ce n’est plus nécessaire désormais, cela coule à flot, cela monte à flot, dès le premier instant
et sans effort,
ainsi sans les contractions qui reviennent trop régulièrement,
je découvre un délicieux surcroît de puissance à mes caresses,
je les sens mieux sur ma peau,
qui semble s’enflammer plus fortement sous mes doigts,
je sens aussi mieux, encore mieux mes ondulations,
mon mode liane lascive semble être devenu encore plus effective

en fait tout semble aller encore mieux ainsi
et je sens bien que la prostate est aussi bien là,
même si moins directement sollicitée

et puis je sens mieux les ondes mâles et les ondes femelles se chercher, s’entremêler,
en fait mes contractions étaient trop machinales,
sans elles, tout le reste prend encore plus de relief,
les détails se distinguent encore mieux
et puis quand une contraction arrive, vraiment désirée par mon corps,
je sens le mouvement de pénétration en moi avec encore plus d’acuité et de finesse qu’avant

bref cela semble une belle avancée à tous points de vue