#34630
bzobzo
Participant

hier soir , après une petite demie heure en aneroless,
j’ai eu une envie de masseur,
dirigeais le bras vers la boîte où se trouve le g-rider, ma petit fée, reine du récurage domestique
quand je me souvins que j’avais récemment acquis le Vice 2,
ma main changeât légèrement de trajectoire
et atterrit sur la belle boîte noire du nouvel engin de chez Aneros

hop, hop, hop, j’allume le bouton de la télécommande,
active le masseur et puis lubrifie bien scrupuleusement la hampe
et enfin engloutis avidement celui-ci du cul

je me lance en mode inerte, sans les vibrations donc, comme il se le doit au début,
rapidement ma chair est emplie d’une délicieuse félicité,
il est vraiment magnifique, proche de mon G-Rider
mais en même temps, quelques différences notables tout de même,
qui lui confère une personnalité bien à lui

je le sens avoir la même longueur, parfaite pour moi
mais il est moins épais, moins massif et la forme de la hampe diffère aussi,
les butées offrent moins de stabilité et de précision durant la course du va et vient
l’ensemble se révèle moins puissant aussi
mais dans les moments où je bouge le bassin, où je frotte mes cuisses contre mes couilles
ou quand je viens toucher mes génitaux avec mes doigts,
là il se révèle vraiment plus maniable, miraculeusement maniable même,
je peux en même temps avoir mon tango lascif des cuisses avec les couilles
et puis continuer des va et vient divers avec le masseur en moi,
je peux bien continuer ces deux actions en parallèle,
alors que là, dans ce genre de cas de figure,
mon G-Rider est plus limité, je deviens de plus en plus maladroit avec
dès que j’essaie aussi des mouvements avec les cuisses

autant en aneroless, j’utilise avec beaucoup de précaution les contacts des doigts avec mes parties
car on perd rapidement la finesse et la précision des sensations,
ainsi que leur délicieuse progression, la sensation délicieuse de progressif décollage,
autant ce problème ne se pose pas avec un masseur, j’ai découvert hier soir
car simplement ce degré de finesse, de détail, est propre à la pratique A-less,
n’existe pas avec le masseur
dès lors on ne peut pas perdre ce que l’on n’a pas,
c’est très intéressant comme découverte pour moi,
j’ai pu ainsi profiter de moments d’une très belle intensité,
de sensations abondantes, orgasmiques qui n’appartiennent qu’au masseur,
qui faisaient chanter à tue-tête ma chair
et ainsi j’ai immédiatement à nouveau eu l’envie de pratiquer avec plus régulièrement

je passais indifféremment de contacts fréquents avec les doigts
à la danse langoureuse de mes cuisses avec mes parties
tout en bougeant le masseur en mode pénétration en moi
j’étais en mode liane lascive, me caressant aussi, la plupart du temps, bien sûr

délicieux moments avec des flots de volupté, de félicité,
tout cela bien spécifique au masseur,
j’ai rattrapé le retard que j’avais acquis dans ma pratique avec masseur
par rapport à l’aneroless
et qui ne me donnait plus envie de m’en servir,
certes c’est moins fin, moins varié, moins riche
mais un flux tellement abondant constamment
et puis des sensations autres , beaucoup plus explosives, plus sensations charnelles, incarnées
grâce à ce contact physique du masseur avec la paroi derrière laquelle se trouve ma prostate chérie,
ma petite reine des profondeurs, ma sorcière bien aimée

après un bon quart d’heure ainsi à jubiler, j’ai voulu mettre en route les vibrations,
j’avais senti que cela pourrait apporter quelque chose, j’en avais vraiment envie
mais il ne s’est pas mis en route,
je ne suis pas sûr de ce qui se passe avec le Vice 2,
s’il se décharge très rapidement et qu’on peut pas commencer une séance avec et espérer profiter de ses vibrations
si on l’a pas rechargé avant

il est sensé être complètement rechargé quand la petite lumière à l’arrière, ne clignote plus
et il indique cela très rapidement après avoir été mis en chargement,
cependant quand j’essaie de m’en servir , il ne s’allume pas,
quelque chose quelque part, ne va pas,
me demande s’il n’y a pas un problème avec le rechargement
ou alors il y a encore un truc que je n’ai pas bien saisi pour l’allumer
car au début quand je commence la séance, je l’allume, le met en mode actif
pour pouvoir utiliser les vibrations sans devoir encore l’allumer
mais comme je ne m’en sers durant un quart d’heure sans les vibrations,
j’ai l’impression qu’il s’éteint et qu’après il n’y a plus moyen de le rallumer
ou du moins, je m’y prends mal dans le feu de l’action

cela m’est arrivé à chacune de mes deux séances jusqu’ici, c’était assez décevant
que quand je voulais me servir deu masseur en mode vibrations,
il semblait déchargé, plus moyen de le rallumer
pourtant quand je le mets en charge, la petite lumière indique rapidement que la batterie est rechargée,
je vais reprendre le mode d’emploi,
quelque chose m’échappe ou il y a un problème avec le modèle que j’ai reçu