#34675
bzobzo
Participant

de retour de la visite dominicale à la famille

je me suis rendu compte que ce que je signalais la nuit,
à savoir moins de mode liane lascive et plus de mode pénétration,
qu’ils s’équilibrent, qu’ils s’alternent,
qu’ainsi j’allais plus loin, plus fort, plus haut,
c’était aussi valable en fait pour mes micro-séances,
même si elles ne duraient que quelques minutes

se laisser entraîner en mode liane lascive quasi exclusivement,
emmène certes beaucoup de volupté
mais n’avait pas les mêmes qualités de puissance de décollage que le mode pénétration,
l’alternance permet de bénéficier des apports positifs des deux façons

rester trop exclusivement en mode liane lascive,
on finit par pédaler dans le vide en quelque sorte,
on perçoit un ralentissement de la progression,
sans compter dans les séances plus longues,
le risque d’inconsciemment produire des effets similaires à une masturbation
en se frottant, en se massant, un peu trop l’entrejambe avec les cuisses

ce matin avant de partir visiter la famille,
j’ai eu ainsi quelques micro-séances où j’alternais scrupuleusement
les moments en mode liane lascive et les moments en mode pénétration
et j’ai tout de suite senti que l’intensité était de meilleure qualité
et même la volupté de fait par une certaine raréfaction,
était encore plus apprécié quand je la sollicitais à nouveau
avec mes cuisses venant se coller à mes parties
et tout mon corps se mettant à onduler un instant,
c’est beaucoup plus subtil ainsi en fait
et plus puissant