#34678
lighteningboltlighteningbolt
Participant

@Andraneros a très bien répondu, merci à toi mon ami 😉


@kirk_
je t’invite à lire l’ensemble de mon topic si tu veux plus de précision sur mes sessions et leurs résultats mais je vais essayer de résumer cela rapidement:

Au début de notre parcours, on marche tous sur le même chemin vers le plaisir. Si tu regardes tu verras encore nos pas imprimés dans la terre. Ce chemin est le traité D’Aneros. Puis au fur et à mesure que tu avances tu verras de moins en moins de trace de pas. Avec l’évolution de notre cheminement, la connaissance de notre propre corps, la connaissance que le corps a de nous désormais, chaqu’un fini par prendre des petits sentiers et suit sa propre voie.

Au début, je suivais le traité à la lettre: Détente méditative de 10 à 15 minutes avec la respiration. Contraction des muscles anaux en espérant des contractions involontaires. Des étincelles de plaisirs… L’envie de continuer… La sensation qu’il y a plus. Et plein plein de questions posé sur le forum auquels nos amis ont essayé de répondre et je les remercie encore chaudement 😉
Par la suite j’ai découvert que je suis devenu très sensible des tétons alors que je ne l’étais pas du tout au début. Toucher cette zone me procurait des sensations électrisantes agréables au niveau du périmé. J’ai donc intégré cela à ma pratique.
Une fois le premier orgasme arrivé, j’ai remarqué que mon corps connaissait désormais le chemin. J’arrivais à m’exciter ( par la focalisation mentale et les tétons) et à orgasmer facilement. J’ai aussi découvert que le muscle périnal qui permet de forcer le levage du sexe permet de passer la seconde. Du coup, j’ai pu réduire ma phase détente à 1 à 2 minutes. Le reste de la séance restait assez classique.
En parallèle, j’ai aussi découvert que je pouvais orgasmer sans masseur en A-less. Cette découverte a été un trésor…
Enfin, il y a peu j’ai réussi à vaincre le plus grand obstacle que j’avais devant moi. J’ai dompté ces convulsions et cela me permet d’atteindre des sommets de plaisirs insoupçonnés. J’espère désormais accroître encore la sensibilité et voler encore plus haut. Si c’est possible lol. Mes sessions sont désormais très raccourci par rapport au traité: Je m’installe, je met le masseur et je me focalise sur mes sensations périnales/prostatique. Je contracte mes muscles anaux et périnaux en frôlant mes tétons. En moins de 5 minutes voir moins, je suis au bord du premier orgasme. Il dure désormais une bonne minute, puis je stoppe tout 30 secondes pour souffler, et c’est reparti. Je fais ca une dizaine de fois puis je fini par un orgasme pénien, souvent en même temps qu’un prostatique, pour couper l’excitation, clore la séance et ne pas perturber ma sexualité masculine. C’est divin.


@bzo
Après quelques orgasmes, tente les vibrations avec le vice 2 et focalise toi dessus. Le pattern, 9 particulièrement, me en orbite…