#34726
bzobzo
Participant

l’amour androgyne,
c’est un corps sans identité sexuelle,
c’est une chair vivant tout le spectre des sensations possible du plaisir,
c’est un pôle mâle et un pôle femelle, comme deux être collés l’un à l’autre,
officiant parmi les organes librement, s’ébattant
lui détonateur, lui pyromane,
elle, de plus en plus colorée, de plus en plus fastueuse,
prête à prendre un envol

les grands paquebots ont besoin d’un petit et puissant bateau-remorqueur,
pour sortir du port, pour pouvoir ensuite naviguer en haute mer